Accès partenaire -      Résidence L'Escale

Les points importants à négocier pour son crédit immobilier (1/2)

Dans la tête des emprunteurs, le taux de crédit est l’unique chose sur laquelle il faut négocier. Pourtant, il est nécessaire de négocier sur d’autres critères pour obtenir les conditions de prêt les plus favorables possibles :

L’assurance emprunteur :

Bien évidemment, le taux de crédit reste la priorité à négocier pour les emprunteurs. Mais la deuxième condition à bien négocier est l’assurance emprunteur. Cette assurance emprunteur représente en moyenne un tiers du budget concernant le crédit immobilier. Il existe également d’autres leviers comme le fait de passer par une assurance individuelle qui peut être jusqu’à deux fois moins chère que les assurances proposées par les banques. Pourtant, seulement 12 % des emprunteurs utilisent ce système d’assurance individuelle.

Elle est le plus intéressante pour différents types de personnes :

  • les primos-accédants
  • les non-fumeurs
  • les cadres
  • les assurés pratiquants une profession ou un sport à haut risque
  • les personnes ayant une maladie grave

Chaque cas est évidemment différent et chacun des assurés doit regarder pour son propre cas en regardant notamment des critères d’âge et d’état de santé.

Les pénalités de remboursement anticipé

Si vous désirez vendre votre logement avant la fin du terme du prêt ou rembourser votre prêt plus rapidement que ce qui était convenu, suite à un héritage par exemple, il est possible d’être sous la menace de pénalités de remboursement anticipé. Il existe 3 conditions pour éviter ces pénalités : un déménagement pour raisons professionnelles, un décès ou une cessation d’activité. Les sanctions peuvent aller jusqu’à 3% du capital total prêté ou à 6 mois d’intérêt, au taux moyen du prêt. Cependant, les pénalités de remboursement anticipé peuvent être facilement négociées pour qu’elles ne soient pas mises en vigueur dans les conditions du prêt. Avec la baisse des taux connue à l’heure actuelle, les taux d’intérêts ne sont plus très élevées et les banques sont donc plus facilement enclines à ne pas les mettre en place.

Il existe d’autres points sur lesquels vous pouvez négocier que nous découvrirons lors d’un prochain article.

 

About the Author

Poser votre question

*