Accès partenaire -      Résidence L'Escale

L’immobilier : le placement favori des français

Selon un sondage réalisé par la société Atland, la manière favorite des français d’investir dans leur épargne est d’investir dans l’immobilier physique et dans l’assurance-vie (34%). De plus, les français aiment également placer leurs revenus dans un Plan Epargne Logement ou dans une Société Civile Immobilière de Placement, avec respectivement 18 et 8 %. 60 % des français estiment donc qu’investir dans l’immobilier est une bonne idée.

Les points forts de l’investissement dans l’immobilier pour les français

L’investissement dans l’immobilier possède de nombreux avantages. Tout d’abord, contrairement à d’autres types d’investissement, l’immobilier dispose d’une valeur d’usage puisque l’investisseur peut disposer de son bien comme il l’entend une fois qu’il est acheté. L’autre point intéressant est que l’on peut investir dans l’immobilier grâce à un crédit auprès d’une banque. Il peut l’utiliser pour y vivre, le louer ou encore le léguer à une personne de sa famille. Les principaux objectifs de l’investissement dans l’immobilier sont dans un premier temps de réaliser un investissement locatif afin de tirer des revenus grâce à ce bien. La deuxième raison du succès de l’investissement immobilier est la possibilité d’effectuer une plus-value suite à la vente du bien précédemment acheté. Pour ce dernier élément, il est d’autant plus fort dans la région parisienne où les parisiens préfèrent investir pour réaliser une plus-value par rapport aux habitants des autres régions.

Les points faibles de l’investissement dans l’immobilier pour les français

Même si l’immobilier est plébiscité par les français, il existe pourtant chez eux quelques réticences vis à vis de ce type d’investissement. Un français sur deux a peur de rencontrer un locataire qui ne paye pas son loyer ou le paye en retard. 30% d’eux craignent également d’avoir des charges et des impôts fonciers trop élevés. Enfin les craintes les plus faibles sont l’éventualité de devoir faire des travaux de rénovation ou de réparation ou encore le fait de s’endetter pour financer le bien immobilier en question.

Les types de biens les plus plébiscités

Près d’un investissement sur deux se fait en Ile de France. 20% des biens concernent Paris intra-muros et 24% concernent les deux premières couronnes. Le budget moyen des français pour cette zone s’élève environ à 300 000 euros. Comme constaté depuis quelques temps, les français favorisent les petites surfaces plutôt que les grands logements. Les principaux investissements concernés sont les 2 pièces, les studios dans une ville étudiante ou encore les box et parkings fermés.

About the Author

Poser votre question

*